Edifices religieux

Découvrez les édifices religieux incontournables de Douai...

Collégiale Saint-Pierre- Douai (c) D. Langlet

 

La collégiale Saint-Pierre

PhotoQuelle histoire que celle de cette église ! Imaginez-vous à la place de l’évêque d’Arras qui, en 1734, ordonna la fermeture de l’église (dont une partie datait encore du XIIe siècle) pour cause de mauvais état, alors que la dernière pierre du clocher venait à peine d’être posée… Entièrement reconstruite dans les 15 années qui suivirent, grâce à la volonté des parlementaires douaisiens et notamment son Premier Président, Charles de Pollinchove, elle impressionne par ses dimensions (près de 112 mètres de long !).

Son magnifique buffet d’orgue du XVIIIe siècle, réalisé par le sculpteur valenciennois Antoine Gilis pour l’abbaye d’Anchin, vaut à lui seul le détour.

 

Où-Quand-Combien ?

• Terrasse Saint-Pierre.

• Ouverture hors offices religieux :

- D’avril à septembre y compris vacances de Pâques toute zone du mardi au samedi  8h - 12h15 et 13h30 - 17h30 dimanche 14h – 18h

- D’octobre à mars du mardi au samedi 9h - 12h15 et 13h30 - 16h30 dimanche et jours fériés 14h – 17h

• Entrée gratuite.

L’église Notre-Dame

Eglise Notre-Dame (c) D. LangletEncore habitée des première pierres de la chapelle initiale érigée au XIIe siècle, elle peut revendiquer fièrement le titre de doyenne des églises de Douai ! Pas moins de 3 siècles de travaux (du XIIIe au XVe siècle) et les restaurations qui suivirent la Seconde Guerre mondiale l’auront métamorphosée pour lui donner en 1980 son apparence définitive. Entre tradition et modernité, cette église offre aux regards de superbes vitraux du maître verrier Schreiter, et des ateliers Lorin et Gaudin.

Où-Quand-Combien ?

• Terrasse Notre-Dame.

• Ouverture hors offices religieux :

- D’avril à septembre y compris vacances de Pâques toute zone du mardi au samedi   13h30 - 17h30.

- D’octobre à mars du mardi au samedi 13h30 - 16h30.

• Entrée gratuite.

So british !

L’histoire entre le Nord-Pas de Calais et la Grande-Bretagne n’est pas un long fleuve tranquille… En revanche, dès le XVIe siècle Douai est une terre d’accueil pour les catholiques anglais. Persécutés par Henri VIII, ils y trouvent refuge : la chapelle des Bénédictins Anglais (dans l’actuel  lycée Corot, se visite durant les Journées Européennes du Patrimoine) et la « Douai Bible », première traduction des textes sacrés dans la langue de Shakespeare, conservée à la bibliothèque de Douai, en témoignent.

JF Kennedy a prêté serment sur la Bible de Douai lors de son investiture en 1961 !